Image

Vivre de son baptême, c’est un peu la « marque de fabrique » de la Conférence des Baptisé-e-s.

Le pluralisme religieux actuel invite à mieux connaître la religion « de l’autre ». Et le dialogue fait partie de l’ADN du christianisme, même s’il a été parfois oublié.